L'HOMME AUX YEUX D'ARGENT / COURS PRIVÉ / UNE ÉTRANGE AFFAIRE / QUE LES GROS SALAIRES LÈVENT LE DOIGT !
zoom_out_map
chevron_left chevron_right

L'HOMME AUX YEUX D'ARGENT / COURS PRIVÉ / UNE ÉTRANGE AFFAIRE / QUE LES GROS SALAIRES LÈVENT LE DOIGT !

Musiques composées par Philippe Sarde

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires

16,80 € TTC 14,00 € (HT)
TTC Livraison sous 1 à 5 jours ouvrés (France) et 2 à 10 jours (Europe + reste du Monde) selon le transporteur
check En stock. Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 1 point. Votre panier vous rapportera 1 point qui peuvent être converti en un bon de réduction de 0,25 €.

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Paiement sécurisé

Pour la première fois en versions intégrales.
Livret de 12 pages, notes internes français-anglais par Christian Lauliac.
Édition remastérisée et limitée à 500 exemplaires.

En collaboration avec BMG et EMI Music Publishing France, Music Box Records continue d’explorer la riche collaboration entre Philippe Sarde et Pierre Granier-Deferre en présentant dans leurs versions intégrales trois partitions composées dans les années quatre-vingt : Une étrange affaire (1981), L’Homme aux yeux d’argent (1985) et Cours privé (1986). Avec en bonus la présentation pour la première fois en CD de la musique composée pour le premier long métrage de Denys Granier-Deferre Que les gros salaires lèvent le doigt ! (1982).

Un album varié qui entraîne l’auditeur à la découverte de la partition jazz composée pour L’Homme aux yeux d’argent, mettant en valeur les solistes de jazz les plus légendaires de leur époque : Herbie Hancock, Toots Thielemans, Ron Carter, Wayne Shorter, Clark Terry. À l’opposé la partition lyrique de Cours Privé associe le timbre de la guitare électrique de Joe Beck au piano impressionniste et aux cordes soyeuses de l’Orchestre de Paris. La musique d’Une étrange affaire (Prix Louis Delluc) longtemps demandée (seulement exploitée sur un très succinct 45 tours lors de la sortie du film en salles) est enfin présentée dans sa version complète et laisse admirer l’un des fleurons de la collaboration entre Philippe Sarde et le cinéaste du Chat, de La Veuve Couderc ou Le Train. Trois partitions pour l’un des cinéastes fétiches du compositeur, avec en complément celle de Que les gros salaires lèvent le doigt ! sur un thème unique ouvertement pop. Un quatuor musical placé sous le sceau de l’inventivité musicale et d’une belle fidélité devenue pour l’occasion quasi familiale. 

Supervisé par Philippe Sarde et conçu par Édouard Dubois, cet album a été entièrement remastérisé à partir des sessions d'enregistrement. Cette édition comprend un livret de 12 pages incluant un texte rédigé par Christian Lauliac. Édition limitée à 500 exemplaires. 

L'HOMME AUX YEUX D'ARGENT
1. Retour (3:57)
2. Errances (3:32)
3. Complicité (1:24)
4. Butin (1:36)
5. Solitudes (1:23)
6. Projets (5:48)
7. Convoitises (3:49)
8. Le plan (4:09)
9. Souvenirs (0:41)
10. Le braquage (2:23)
11. Une autre vie (3:40)
12. Dénouement (2:53)
Durée • 35:24

COURS PRIVÉ
13. Thème Générique (2:13)
14. Cours privé (2:15)
15. Mort de Ketti (0:35)
16. Labo photo (1:54)
17. Cours Ketti (0:35)
18. Comme un jeu (0:56)
19. Nouveau départ (1:42)
20. Les baisers (2:41)
Durée • 13:12

UNE ÉTRANGE AFFAIRE
21. Une étrange affaire (3:39)
22. Thème de Malair (3:46)
23. Séduction (2:50)
24. Intrusion (3:15)
25. Soumission (2:02)
26. Perdition (1:50)
Durée • 17:41

QUE LES GROS SALAIRES LÈVENT LE DOIGT !
27. Vento di maggio (3:19) Interprété par Drupi
28. Que les gros salaires lèvent le doigt ! (3:32)
29. Que les gros salaires lèvent le doigt ! (Maquette) (3:30)
Durée • 10:26

Durée Totale • 76:45

CD
MBR-222
3770017251364
Neuf
Format
CD
Vous aimerez aussi