Boutique CD

Site officiel Georges Delerue
La Mandarine • La Revanche | Claude BOLLING | CD Agrandir

LA MANDARINE • LA REVANCHE


Musiques composées et dirigées par Claude BOLLING

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires - ÉPUISÉ

Plus de détails

MBR-030

NEUF

Ajouter au panier

Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,10 €.


Pour la première fois en CD. 
58 minutes de musique dont environ 30 minutes totalement inédites.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Gilles Loison.

Après un premier disque consacré à la musique de Claude Bolling autour de deux comédies menées par Claude Brasseur (La Gitane et Le Léopard, Music Box Records continue d’explorer la carrière du musicien, toujours en mode comédie. Annie Girardot prend cette fois la place de Brasseur. Valeur sûre du cinéma français des années 70-80, l’actrice permet la production de La Mandarine d’Édouard Molinaro, basé sur un roman de Christine de Rivoyre, et de La Revanche de Pierre Lary sur un scénario original de Jacques Kirsner. La présence de Claude Bolling au générique des deux films est le fruit de rencontres de hasard liées à l’univers des vacances. Molinaro part à la neige, Lary est voisin du jazzman à Deauville.

Si certaines comédies sont réalisées dans la douleur, ce n’est pas le cas de ces deux films et leurs réalisateurs se souviennent avec bonheur de leurs expériences respectives. Des tournages sans problème avec des comédiens enthousiastes. La musique de Bolling vient logiquement compléter ces ambiances heureuses. Quelques mois après le vent de libération de mai 68, Molinaro s’installe à l’hôtel Boulard pour observer les élans amoureux de trois femmes déstabilisées par l’arrivée d’un jeune anglais à la séduction naturelle. La réalisateur a choisi une chanson des « Parisiennes », un groupe féminin créé par Bolling, pour la petite troupe de Mémé Boule, directrice de l’hôtel. Le musicien y ajoute un thème vocalisé pour le générique et plusieurs variations au gré des séquences. Douceur et mélancolie se répondent dans une partition délicate. Le réalisateur est enchanté du résultat. Pour Pierre Lary, une dizaine d’années plus tard, Bolling convoque diverses ambiances jazz dans lesquelles la flûte s’invite avec ostentation. Là encore, trois femmes mènent l’action. Jeanne (Girardot), auteur à succès et femme de commissaire suspectée de n’être qu’un prête-nom, va se venger de la négligence machiste de son mari Alfred (Victor Lanoux) en organisant un hold-up avec l’aide d’Anne (Dominique Labourier) et de Sylvie (Catherine Alric), deux femmes qui ont également des envies de revanche contre le machisme ambient.

La Mandarine et La Revanche représentent chacun une première collaboration de leurs réalisateurs avec Claude Bolling. Si Pierre Lary choisit de continuer son parcours en compagnie de Jean-Marie Sénia puis Serge Franklin, Molinaro retrouvera Bolling à plusieurs reprises à la télévision, notamment à l’occasion de la réalisation de la série des « Claudine », adaptée des romans de Colette, qui s’ouvre sur une musique nostalgique inoubliable. Claude Bolling se montre aussi à l’aise dans l’exercice de la composition pour l’image que dans la direction de son big band quand il se produit en spectacle. Même s’il travaille avec rigueur et intensité, la musique de Bolling est à l’image de l’homme : légère, souriante, énergique. Et ce disque le prouve une fois encore avec brio.

LA MANDARINE (29:23)LA REVANCHE (29:23)
1. Générique début (1:09)
2. Séverine (2:29)
3. Le temps du lumbago (2:07)
interprété par Madeleine Renaud, Annie Girardot & Marie-Hélène Breillat
4. Caresses / Ile Flottante / Amour Séverine (3:44)
5. Mémé Boul pop (5:17)
6. Partir (3:07)
7. Bowling pop (3:47)
8. Séverine et Baba (1:50)
9. Accouchement / Poursuite / Tony et Séverine (2:33)
10. La mandarine (2:56)
11. Générique début (1:05)
12. Anne (2:33)
13. Sortie de prison (2:20)
14. La voiture d'occasion (2:09)
15. Jouvert et Jeanne (1:47)
16. L'attaque de la banque (2:24)
17. Oh les filles ! (2:43)
18. Le cambriolage (4:22)
19. Londres-Rio (2:33)
20. Aéroport et final (5:14)
21. Générique fin (1:49)

Durée totale • 58:49

Chronique CD :

“The first is undeniably French, hints at cabaret and has a pair of groovy numbers. More interesting for us were the slightly stranger passages, mixes of pastoral lightness and unexpected musical trips. The second score is more traditional, with a musical motif set up in the first track and experimented with in interesting ways. It comes across as playful and entertaining, confirming Bolling’s ability to speak many musical languages with fluency and style.” (Jonny Trunk, Record Collector)

Boutique CD

Site officiel Georges Delerue