Close
Emmanuelle 4 • S.A.S. à San Salvador Agrandir l'image

EMMANUELLE 4 • S.A.S. À SAN SALVADOR

MBR-006

Neuf

Musiques composées et dirigées par Michel MAGNE

Music Box Records - Édition limitée à 1000 exemplaires • Épuisé

Plus de détails

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

69 minutes de musique.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Nicolas Magenham.

Énorme succès au box-office, symbole d’une révolution sexuelle qui commence à toucher les classes moyennes au milieu des années 1970, Emmanuelle (Just Jaeckin, 1974) a engendré un nombre incalculable de suites au cinéma et à la télévision, parmi lesquelles Emmanuelle 4 de Francis Leroi (1984) figure en bonne place.

Phénomène de société, la série est aussi un phénomène discographique. Après Pierre Bachelet, Francis Lai et Serge Gainsbourg, c’est au tour de Michel Magne de s’attaquer à ce symbole du cinéma érotique haut de gamme. Ce film lui donne l’opportunité de composer une musique particulièrement inspirée, où, comme à son habitude, les poignantes mélodies néo-romantiques – chères au compositeur d'Angélique, Marquise des Anges – n’excluent pas une certaine folie créatrice.

Dans l’esprit de Magne, la libération sexuelle se traduit par une libération musicale tous azimuts, où se mêlent des slows typiques des années 1980, de brillants pastiches de musique baroque, et quelques pépites brésiliennes. Parmi les morceaux incontournables de l’album, citons les chansons Oh My belle Emmanuelle et Prisoner of Love, interprétées par David Rose, qui rentrent dans la catégorie des slows au lyrisme exacerbé, à la production impeccable, et marquées par l’incontournable et torride solo de saxophone. Mais aussi Bach-anal, hommage jazzy au compositeur allemand qui ravira les aficionados de musique Lounge, avec un L majuscule. Et comme toujours chez Michel Magne, la légèreté, l’exotisme, la musique de source (particulièrement présents dans cet album) ne sont pas synonymes de facilité, mais bien au contraire, d’audace et de sophistication en matière d’harmonies, de mélodies et d’arrangements.

Quelques mois seulement avant sa disparition tragique, le compositeur des Tontons Flingueurs et du Repos du Guerrier réalise avec Emmanuelle 4 une sorte de synthèse parfaite de son style. Synthèse non dénuée de nostalgie, puisque se dévoilent ici et là des clins d’oeil affectueux à l’époque où le compositeur fut à l’apogée de son succès, des citations d’artistes qui ont fait la couleur musicale des années 1960, de Martin Denny aux Swingle Singers, en passant par... Michel Magne lui-même.

Pour la première fois depuis la naissance du label, Music Box Records est particulièrement heureux de mettre Michel Magne à l’honneur, dans un album qui réunit les partitions d'Emmanuelle 4 et de S.A.S. à San Salvador (1982). Arrangée par Sergio Renucci, la musique de S.A.S. à San Salvador est célèbre pour le fameux Grand Thème Malko (et ses variations), un morceau culte pour tous les amateurs de Bandes Originales funky.

EMMANUELLE 4 (35:21)S.A.S. À SAN SALVADOR (33:39)
1. Oh my belle Emmanuelle (03:41)
interprété par David Rose
2. La Pampa (02:38)
3. Vival-dit-Emmanuelle (01:26)
4. Divina Emanuela (03:15)
interprété par Nazaré Pereira
5. Le pendule (00:58)
6. Fantasme d'Emmanuelle (02:09)
7. La bergerie (03:11)
8. Bach-anal (03:32)
interprété par Christiane Legrand
9. Brésil my love (01:54)
10. Fuite d'Emmanuelle (03:24)
11. I am Manuela (02:56)
interprété par Brien Chelminski
12. L'extase d'Emmanuelle (01:46)
13. Prisoner of love (04:04)
interprété par David Rose
14. S.A.S. à San Salvador (03:40)
interprété par David Rose
15. Thème cubain (02:55)
16. To be my love (instrumental saxophone) (02:40)
17. Thème Malko (suspens) (02:02)
18. Thème Malko (piscine) (02:14)
19. To be my love (instrumental guitare) (03:31)
20. Musique réception (03:24)
21. Grand thème Malko (05:20)
22. Sex, love and money (04:20)
interprété par David Rose
23. To be my love (03:17)
interprété par David Rose

Durée totale • 69:11

 Chronique CD :

“La B.O. d’Emmanuelle 4 prouve qu’une musique – ici, mélange de baroque, d’exotica, de funk, de pop et de salsa du Brésil – peut s’avérer plus géniale que le long-métrage pour lequel elle était conçue.” (Jean-Emmanuel Deluxe, Standard Magazine)

Close