Close
LA CLOCHE TIBÉTAINE / SPLENDEURS ET MISÈRES DES COURTISANES Agrandir l'image

LA CLOCHE TIBÉTAINE / SPLENDEURS ET MISÈRES DES COURTISANES

MBR-188

Neuf

Musiques composées et dirigées par Georges Delerue

Music Box Records - Édition limitée à 750 exemplaires

Collection Les Grandes Musiques du Petit Écran (Volume 3)

Plus de détails

En stock

13,50 €

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 1 point. Votre panier vous rapportera 1 point qui peuvent être converti en un bon de réduction de 0,25 €.


Ajouter à ma liste d'envies

Fiche technique

FormatCD

En savoir plus

Édition augmentée et remastérisée.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Gilles Loison.

En collaboration avec Warner Chappell Music France, Music Box Records présente le troisième volume de sa collection Les Grandes Musiques du Petit Écran, consacrée à deux bandes originales de séries composées par Georges Delerue, dans des versions augmentées et remastérisées : La Cloche tibétaine (1974) et Splendeurs et misères des courtisanes (1975).

Au milieu des années 1970, Georges Delerue retrouve deux réalisateurs de télévision autour de deux époques assez proches. C’est d’abord le XIXe siècle romanesque de Balzac qui se manifeste avec la réalisation par Maurice Cazeneuve de Splendeurs et misères des courtisanes. Lucien de Rubempré poursuit ses ambitions de conquête de la bourgeoisie parisienne, instrumentalisé par l’ancien forçat Vautrin. Lucien, ayant déjà vécu un drame sentimental dans Illusions perdues, voit l’histoire se répéter quand il tombe amoureux d’Esther, soumise également à la volonté de Vautrin. L’histoire est réalisée avec fastes par Cazeneuve pour Antenne 2. Delerue choisit le violon comme instrument soliste du thème principal du feuilleton, celui d’Esther servant également de générique. Il utilise des cordes sombres pour Vautrin et ses desseins machiavéliques et enveloppe l’ambiance des salons des dames de la bourgeoisie par une valse ininterrompue. Et il choisit deux de ses instruments de prédilection, la cithare et la harpe, pour les apparitions féériques d’Esther devant un Nucingen halluciné.

L’aventure moins romanesque, quoique quelque peu romancée par Henri Viard, de la croisière jaune d’André Citroën, prend place dans les années 1930. La Cloche tibétaine, réalisée par Michel Wyn et Serge Friedman, retrace l’épopée de la traversée de l’Orient par deux convois d’autochenilles, l’un partant de Beyrouth, l’autre de Pékin, pour se rejoindre au centre de l’Asie. La musique doit donc asseoir la situation géographique de l’évolution des groupes Pamir, partant de Beyrouth, et Chine démarrant de Pékin, avec des interventions dominées par les cuivres et les percussions. Pour introniser l’épopée, le compositeur crée une fanfare ternaire dont les premiers temps sont martelés par de puissants coups de timbales.

Cet album a été entièrement remastérisé à partir des sessions d'enregistrement provenant des archives de Georges Delerue. Les notes du livret sont rédigées par Gilles Loison. Édition limitée à 750 exemplaires. 

LA CLOCHE TIBÉTAINE
1. Générique (01:34)
2. Le désert de Gobi (01:43)
3. La croisière jaune (01:16)
4. La Grande Muraille (02:56)
5. Le toit du monde (01:10)
6. Les nomades (01:20)
7. Les chevaux de fer (02:45)
8. L'escadron d'or (02:00)
9. Le cœur de la vieille Chine (01:10)
10. L'Afghanistan (02:04)
11. Les palais du Maharadjah (01:38)
12. Prisonnier du maréchal (01:47)
13. Le piège (01:39)
14. L'Afghanistan (2e partie) (02:02)
15. Les chemins de l'espérance (01:40)
16. Générique de fin (03:40)
17. Chanson de Suzy Dollar (02:17) Interprété par Sarah Sanders
Durée • 33:25

SPLENDEURS ET MISÈRES DES COURTISANES
18. Générique (Thème d’Esther) (02:45)
19. Rubempré chez Madame de Maufrigneuse (02:33)
20. Esther entre au couvent (01:28)
21. Rubempré recueilli par l’abbé Herrera (01:07)
22. Vautrin attaque l’abbé Herrera (02:02)
23. Clotilde de Grandlieu (02:54)
24. L’apparition idyllique d’Esther (01:48)
25. Contenson, policier du roi (01:38)
26. Nucingen amoureux d’Esther (02:21)
27. Le grand bal de l’Opéra (02:23)
28. Des splendeurs aux misères (03:40)
29. Lucien et Esther (01:34)
30. Le plan de Vautrin (01:46)
31. Rubempré courtise duchesses et marquises (02:50)
32. Peyrade empoisonné (03:35)
33. Illusions perdues (02:52)
34. Le baron de Nucingen (01:27)
35. Esther et Lucien, la fin d’un rêve (02:17)
36. Générique de fin (02:42)
Durée • 44:29

Durée Totale • 77:56

Close