Close
BANDES ORIGINALES DES FILMS DE LAURENT HEYNEMANN Agrandir l'image

BANDES ORIGINALES DES FILMS DE LAURENT HEYNEMANN

MBR-127

Neuf

Musiques composées par Philippe Sarde

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires

2-CD

Plus de détails

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

2-CD / Livret de 16 pages.
Pour la première fois en versions intégrales.
Plus de 2h20 de musique entièrement remastérisée dont 1h20 de musique inédite.
Livret de 16 pages, notes internes français-anglais par Gérard Dastugue.

En collaboration avec Philippe Sarde et BMG, Music Box Records est heureux de présenter un double album regroupant l’intégralité de la collaboration du compositeur avec le réalisateur Laurent Heynemann qui, après avoir été l’assistant de Bertrand Tavernier et Yves Boisset, passa à la réalisation en 1976. Six films et une décennie ont scellé cette collaboration : Il faut tuer Birgitt Haas (1981), Stella (1983), Le Dernier Civil (1985), Les mois d'avril sont meurtriers (1987), Faux et Usage de faux (1990) et La Vieille qui marchait dans la mer (1991).
 
Dans cette véritable anthologie, composée de versions intégrales et d’inédits, l’auditeur pourra apprécier la diversité des thèmes et des climats – contemplatifs ou truculents – dans une approche exigeante qui ne cède jamais à l’évidence et lui préfère l’élévation des sens, par ces cordes éthérées, ces mélodies syncopées ou ce jazz en demi-teinte pour nostalgie éteinte. Il retrouvera également ces noms qui émaillent la carrière de Philippe Sarde (Peter Knight, Bill Byers, Hubert Bougis, Howard Shelley, Warren Bernhardt, Stéphane Grappelli, Hubert Rostaing, William Flageollet, l’Orchestre de Paris, le London Symphony Orchestra) prouvant une fois encore que le compositeur est un homme de fidélité.
 
Supervisé par Édouard Dubois et Philippe Sarde, ce double album a été entièrement remastérisé à partir des sessions d'enregistrement. Cette édition, illustrée de nombreuses photos inédites des sessions d’enregistrement, comprend un livret de 16 pages incluant un texte rédigé par Gérard Dastugue qui a recueilli les souvenirs de Philippe Sarde et Laurent Heynemann dans des entretiens exclusifs. Édition limitée à 500 exemplaires.

DISQUE 1 :

IL FAUT TUER BIRGITT HAAS
1. La femme dangereuse (02:26)
2. Filature dans Munich (05:22)
3. Sur le lac gelé (06:09)
4. Disparue (02:18)
5. Athanase (01:06)
6. On ne peut plus dire à sa femme qu'on l'aime (00:49)
7. Au bord de l'Isar (00:32)
8. Une nuit d'amour, pas une histoire d'amour (01:28)
9. Le jardin anglais (00:46)
10. Birgitt prisonnière (02:04)

STELLA
11. Libération sous condition (04:24)
12. Le bal des collabos (02:17)
13. Occupation du village (05:32)
14. Une gifle chez le Suisse (02:53)
15. Preuve d'amour (01:27)
16. Vers son père (03:55)
17. Côte basque (02:25)
18. Partir ou fuir (03:22)
19. Vous me devez une vie (01:22)
20. La buée effacée (03:34)
21. Hubert et Stéphane (00:41)
22. Vers l'Espagne (03:42)

FAUX ET USAGE DE FAUX
23. Usage de faux (09:09)
24. Le secret de Copenhague (01:27)

Durée • 69:36

DISQUE 2 :

LES MOIS D'AVRIL SONT MEURTRIERS
1. Les mois d'avril (02:26)
2. Clara (05:02)
3. Délit d'initié (01:37)
4. Ma petite fille morte (03:11)

LA VIEILLE QUI MARCHAIT DANS LA MER
5. La vieille qui marchait (01:43)
6. Chantage exotique (01:46)
7. Seul sur cette île (01:48)
8. Côte d'Azur (01:10)
9. Souvenirs de la vieille (03:48)
10. Petit con à poil (01:21)
11. Radio Caraïbe (01:32)
12. Aria, bravo Pompilius (02:58)
13. Le diadème (02:18)
14. Mort de Pompilius (01:53)
15. Dénonciation (00:35)
16. Fête chez le maharadja (04:22)
17. Vieille adolescente (02:38)

LE DERNIER CIVIL
18. Le dernier civil (02:08)
19. Retour au pays (01:56)
20. Fête à Siebenwasser (02:17)
21. Confession au lac (02:58)
22. Le dernier bal (02:05)
23. L'américain (02:39)
24. La vendange (00:46)
25. Contre la violence (01:30)
26. Complot pour le pouvoir (01:54)
27. La réparation (03:14)
28. La vente du domaine (00:20)
29. Naissance et exil (02:08)
30. Bal transatlantique (02:27)
31. Je serai toujours le dernier civil (04:56)

Durée • 72:31

Durée Totale • 142:07

Close