Close
L'ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES / DIS-MOI QUE TU M'AIMES Agrandir l'image

L'ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES / DIS-MOI QUE TU M'AIMES

MBR-072

Neuf

Musiques composées et dirigées par Claude Bolling

Music Box Records - Édition limitée à 350 exemplaires

Plus de détails

En stock : moins de 20 exemplaires disponibles

Attention : dernières pièces disponibles !

13,50 €

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

Pour la première fois en version intégrale. Plus de 55 minutes de musique totalement inédites.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Nicolas Magenham.

En collaboration avec Gruppo Sugar, Music Box Records met à l’honneur Claude Bolling dans un album réunissant les bandes originales de L’Ordinateur des pompes funèbres (Gérard Pirès, 1976) et Dis-moi que tu m’aimes (Michel Boisrond, 1974).

Ecrit par Jean-Patrick Manchette d’après un roman de Walter Kempley, L’Ordinateur des pompes funèbres raconte l’histoire de Fred (Jean-Louis Trintignant), un statisticien qui met au point un logiciel informatique permettant de programmer la mort des proches qu’il souhaite voir disparaitre, à commencer par sa femme Gloria (Lea Massari). Il s’agit avant tout d’un hommage au film noir américain. Ainsi, c’est une couleur jazz qui prédomine le thème principal composé par Claude Bolling. Il alterne des parties sombres et mystérieuses (mâtinées d’un humour à la Henry Mancini), et des parties écrites pour un big band, exprimant les pulsions meurtrières et la folie des héros. Un mélange de polar et d’humour noir que traduit parfaitement Claude Bolling dans l’ensemble de la partition. Ainsi, des morceaux aux sonorités graves (le saxo ténor dans L’ordinateur, ou les cordes dans Préméditation) se mêlent à d’autres, plus légers, comme ces deux sambas étourdissantes (Gloria toujours). Des plages néo-romantiques servent, quant à elles, à appuyer de façon ironique l’aspect satirique du film. C’est le cas du thème Le bonheur, avec son introduction très herrmanienne, suivie d’un motif au lyrisme enflammé, que n’aurait pas renié Michel Magne.

Dis-moi que tu m’aimes est un film de Michel Boisrond, dont l’humour s’inscrit quant à lui dans la veine du cinéma boulevardier hexagonal, auquel Claude Bolling participe à de multiples occasions dans les années 70. Les comédies de Boisrond – bien que très classiques – font preuve d’une certaine conscience de l’évolution des mœurs dans la société française d’alors. Le film dépeint la crise simultanée de deux couples, ce qui provoque des situations inattendues pour chacun des protagonistes, notamment pour Charlotte (Marie-José Nat), une femme soumise qui finit par s’émanciper. Contaminé par les deux autres, un troisième couple se sépare, et, là encore, la rupture permet aux personnages de se révéler à eux-mêmes, puisqu’elle conduit Lucien (Jean-Pierre Darras) à assumer son béguin pour Richard (Jean-Pierre Marielle). Pour ce film, Claude Bolling a composé une partition inventive et sophistiquée. La présence de nombreux thèmes pop typiques des années 70 le prouve également (Ribs, Joy Road, et Oh Beautiful Day, un slow exquis pour piano, cordes et chœur féminin). L'album se conclut par la chanson titre du film interprétée par les acteurs du film.

Célèbre pour ses musiques de films policiers (pour Jacques Deray notamment), Claude Bolling est également doué pour la comédie, c’est pourquoi Music Box Records est fier de mettre en valeur cet aspect moins connu de la carrière de ce compositeur. Cet album a été entièrement remastérisé à partir des bandes master originales.

L'ORDINATEUR DES POMPES FUNÈBRES (31:44)DIS-MOI QUE TU M'AIMES (24:23)
1. L'ordinateur (3:41)
2. Charlotte (2:37)
3. Gloria toujours (samba #1) (4:07)
4.Préméditation (meurtre) (3:03)
5. Mort par ambulance (1:00)
6. Le bonheur (1:46)
7. La femme de l'année (Louise) (4:55)
8. Gloria toujours (samba #2) (2:05)
9. L'ordinateur (2ème version) (4:08)
10. Ménage à trois (2:27)
11. Le bonheur (2ème version) (1:25)
12. Dis-moi que tu m'aimes (2:20)
13. Oh Beautiful Day (5:04)
14. Kwika Ukuleley (3:32)
15. Quand on s'aime (1:03)
16. Ribs (3:55)
17. Joy Road (3:51)
18. Quand on s'aime (solitude) (1:50)
19. Dis-moi que tu m'aimes (vocal) (2:30)
interprété par Mireille Darc, Marie-José Nat, Jean-Pierre Marielle, Daniel Ceccaldi et Jean-Pierre Darras

Durée totale CD • 56:09
Close