Close
Agent trouble • Les Saisons du plaisir • Une nuit à l'assemblée nationale • Noir comme le souvenir Agrandir l'image

AGENT TROUBLE • LES SAISONS DU PLAISIR • UNE NUIT À L'ASSEMBLÉE NATIONALE • NOIR COMME LE SOUVENIR

MBR-011

Neuf

Musiques composées par Gabriel YARED

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires • Épuisé

Plus de détails

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

65 minutes de musique.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Nicolas Magenham.

En ce début de Printemps - saison du plaisir s’il en est - Music Box Records est heureux de mettre Gabriel Yared à l’honneur, dans un album regroupant l’ensemble de ses musiques pour les films de Jean-Pierre Mocky. Une collaboration qui commence au moment où Yared devient un compositeur phare du cinéma français, grâce à 37°2, le matin de Jean-Jacques Beineix (1986), et qui se termine lorsque sa carrière hollywoodienne prend l’ampleur que l’on sait, grâce au film Le Patient Anglais d’Anthony Minghella (1996).

Emmené par la partition d’Agent trouble (1987), l’une des plus riches et passionnantes de son compositeur, l’album bifurque ensuite vers deux farces Les Saisons du plaisir (1988) et Une nuit à l’Assemblée nationale (1988), pour terminer sa route comme il avait commencé, par un polar (Noir comme le souvenir, 1995). L'album réunit les quatre partitions de la collaboration Mocky-Yared dans leur intégralité.

Respectant les codes du polar, la musique d’Agent trouble est avant tout un hommage explicite à Bernard Herrmann, avec ses cordes tantôt frénétiques, tantôt glaciales. Mais Yared aime à subvertir ces codes, pour mieux servir l’anticonformisme et la loufoquerie qui caractérise aussi - et surtout - le cinéma de Mocky. Ainsi, pour le thème du personnage de Catherine Deneuve, c’est une valse pour accordéon qui vient se greffer de façon incongrue mais réjouissante à ces cordes sombres et élégantes.

Pour les films suivants, le compositeur trouve à chaque fois une couleur musicale particulière touchant le cœur du cinéma rageur et drolatique de Mocky : le groupe « Double Six » personnifiant la galerie de portraits du film Les Saisons du plaisir, un orchestre d’harmonie fellinien pour Une nuit à l’Assemblée nationale, et la voix polymorphe de Karine Costa pour Noir comme le souvenir. Mais le style de Yared ne serait pas ce qu’il est sans l’ajout de sons synthétiques, venant se mélanger avec subtilité aux instruments acoustiques. Les compositions de Yared sont tour à tour ironiques et angoissantes, mais aussi, très souvent, attachantes. Elles expriment au fond ce que Mocky ne parvient pas à montrer avec sa caméra, par trop de pudeur ou de colère. Derrière les images monstrueuses du Mocky Circus, se dissimule une musique réconfortante, voire consolante. De tous les compositeurs ayant travaillé avec Mocky, Yared est sans doute l’un de ceux qui a le mieux exprimé cette émotion sous-jacente.

AGENT TROUBLE (29:37)
1. Agent trouble (3:55)
2. Victorien (3:01)
3. Le lac noir (1:09)
4. Agent très trouble (2:56)
5. Trouble suspens (3:20)
6. Alex (2:14)
7. Karen (2:44)
8. Très trouble suspens (1:32)
9. Stanislas (2:33)
10. Amanda Weber (6:13)

LES SAISONS DU PLAISIR (15:47)
11. Générique début (1:22)
12. Le bal des vicieux (2:59)
13. Queues en berne (2:25)
14. Comme une montagne (1:56)
15. Petit minet (3:03)
16. Messieurs en chaleur (1:16)
17. Les saisons du plaisir (2:46)

UNE NUIT À L'ASSEMBLÉE NATIONALE (8:52)
18. Générique (2:18)
19. Soleil et nature (2:33)
20. Au Palais Bourbon (1:45)
21. Le plan de Rirette (2:16)

NOIR COMME LE SOUVENIR (9:49)
22. Noir comme le souvenir (3:15)
23. David et Caroline (2:05)
24. Inspecteur Vasseur (1:17)
25. La vengeance de Garance (1:31)
26. Générique fin (1:41)

Durée totale • 65:11

Close