Close
LA FILLE DU GARDE-BARRIÈRE Agrandir l'image

LA FILLE DU GARDE-BARRIÈRE

MBR-061

Neuf

Musique composée et dirigée par Éric Demarsan

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires - Épuisé

Plus de détails

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

Pour la première fois en CD. 49 minutes de musique dont environ 13 minutes totalement inédites.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Gilles Loison.

La Fille du garde-barrière représente l’une des deux incursions de Jérôme Savary dans le domaine cinématographique. L’homme de spectacle de rue, qui refusait de jouer dans les théâtres au début de sa carrière, a créé le « Grand Magic Circus et ses animaux tristes » à l’époque de mai 68. Sa conception du spectacle est fidèle à l’esprit de la commedia dell’arte. Son but premier est de donner du plaisir au spectateur et de créer un moment de communion. Il définit le Grand Magic Circus comme un petit cirque libre, indépendant et folâtreur. Ses membres viennent de tous les coins de la planète. Ils ont pour noms Guillermo Gallardo, Innocentia Sorsy, Mario Lima, Célia Booth, Pablo Vigil, Valérie Kling, sans oublier le nain Carlos Pavlidis. Certains de ses comédiens, tels Jean-Paul Muel ou Jean-Paul Farré, ont poursuivi des carrières parallèles au théâtre, au cinéma et à la télévision. Les acteurs, chanteurs ou musiciens de la troupe assument également les fonctions techniques nécessaires à la vie du spectacle (création des décors, des costumes, conception de l’éclairage, montage et démontage…).

Après avoir réalisé des spectacles comme Les aventures de Zartan, frère mal aimé de Tarzan, Les derniers jours de solitude de Robinson Crusoé ou De Moïse à Mao, Savary et sa troupe s’essaient à la réalisation cinématographique. Dans le premier film produit, Le boucher, la star et l’orpheline, Savary obtient la participation de quelques comédiens connus tels que Christopher Lee, Micheline Presle, Delphine Seyrig et Michel Simon. Il enchaîne avec La Fille du garde-barrière, un burlesque érotique dénonçant, selon certains critiques, l’univers du porno triste qui se prend au sérieux. L’idée de départ vient de la question que se pose Topor sur ce que pourrait être un film comique muet dans lequel le sexe ne serait pas interdit, comme à l’époque des très influentes ligues de vertu du début du cinéma. Respectant les codes de réalisation du cinéma naissant, comme l’ouverture et la fermeture à l’iris, vues chez Griffith et Chaplin, le film est interprété par Michel Dussarat et Mona Mour. Il est accompagné par un piano faussement improvisé et complété par une partition orchestrale signée Eric Demarsan, à la tête du London Philharmonic Orchestra. Le disque 33 tours publié en 1975 devenu très rare, Music Box Records, en collaboration avec Gruppo Sugar, vous propose cette partition augmentée d’inédits, presque 40 ans après sa composition. En espérant pouvoir prochainement (re)découvrir un film invisible depuis quelques décennies.

LA FILLE DU GARDE-BARRIÈRE

1. Mona (4:57)
2. Les déboires de Dudu (1:22)
3. La revanche de Dudu (1:42)
4. Dudu entre au bal (2:44)
5. Les premiers malheurs de Dudu (2:03)
6. Le cauchemar (1:49)
7. La poursuite (1:20)
8. La Fille du garde-barrière (L'amour est un papillon volage) (1:55) interprété par Jacqueline Sandra
9. Le funambule amoureux (4:58)
10. La Fille du garde-barrière (La vie d'une femme mariée ou Mona et son fils) (4:06)
11. L'arrivée en Orient (1:34)
12. La mort de Bonnard (1:25)
13. La vie au bordel (5:32)

TITRES INÉDITS
14. Le légionnaire (2:40)
15. Le harem (2:16)
16. La valse du bordel (1:57)
17. Le mariage (3:05)
18. Mona et Dudu (3:06)

Durée totale • 49:15

Close