Close
Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ Agrandir l'image

DEUX HEURES MOINS LE QUART AVANT JÉSUS-CHRIST

MBR-014

Neuf

Musique de Jean YANNE & Raymond ALESSANDRINI

Music Box Records - Édition limitée à 500 exemplaires • Épuisé

Plus de détails

Ajouter à ma liste d'envies

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,25 €.


En savoir plus

Pour la première fois en CD et en intégralité. 59 minutes de musique.
Livret de 8 pages, notes internes français-anglais par Nicolas Magenham.

1959 : compositeur de la musique de Ben-Hur de William Wyler, Miklós Rózsa invente à cette occasion un style qui sera ensuite appelé à devenir la référence absolue en matière de musique de péplum, au même titre que les violons stridents de Bernard Herrmann pour le thriller.

1982 : l’heure de l’hommage parodique a sonné, grâce à Raymond Alessandrini, qui est amené à recréer à sa façon cette couleur musicale particulière, pour le péplum comique français Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, réalisé par Jean Yanne. Il compose ainsi de somptueuses mélodies d’inspiration juives ou arabisantes, dans une orchestration romantique exaltante, et brillamment interprétées par les musiciens auxquels John Williams fait appel à la même époque pour la trilogie Star Wars. Certes, il s’agit là de pastiche, mais la frontière entre le premier et le second degré n’est ici pas toujours évidente à dessiner, et l’admiration qu’Alessandrini voue pour Rózsa fait que l’émotion n’est jamais absente de cet album (d’autant plus à l’écoute intrinsèque de la musique). Pianiste de studio pour Georges Delerue, Lalo Schifrin, Elmer Bernstein, ou encore Alfred Newman, Raymond Alessandrini est avant tout un compositeur pour l'image.

Toujours dans le registre parodique - dans un esprit plus potache, mais tout aussi soigné musicalement - d’autres pastiches figurent dans cet album. Reflétant les anachronismes du film (qu’ils soient gentiment cocasses, comme dans un album d’Astérix, ou plus subversifs, comme dans un opéra-bouffe d’Offenbach), ils font référence à des icônes de l’époque de la sortie du film, tels que Serge Gainsbourg (Jouez transistors, résonnez cassettes) ou Giorgio Moroder (Homosexualis Discothecus), mais aussi au compositeur baroque Marc - Antoine Charpentier, dans un clin d’œil étincelant au Te Deum - œuvre populaire depuis qu’elle sert d’indicatif à l’Eurovision.

Eclectisme, humour, émotion… Si l'on devait à notre tour parodier les codes hollywoodiens, tels seraient les termes qu’on emploierait pour cet album riche en couleurs musicales. Un album que Music Box Records est heureux de présenter pour la première fois en CD, et comprenant de nombreux morceaux inédits ou non utilisés dans le film, le tout provenant des masters originaux.

 DEUX HEURES MOINS LE QUART AVANT JÉSUS-CHRIST

1. Générique début (3:27)
2. Jouez transistors, résonnez cassettes** (4:15)
interprété par Jean Yanne et Mimi Coutelier
3. Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ** (1:39)
4. Homosexualis discothecus (4:30)
5. Ah! la belle nana (2:41)
6. Aerobic connection (5:09)
avec Jean Yanne et Mimi Coutelier
7. Marches romaines (2:31)

8. Cleopatra lied † (2:10)
interprété par Mimi Coutelier
9. Marches romaines bis (1:22)
10. Motel music* (3:38)
11. Hebraïomania pour cordes (3:53)
12. Duo de ces pyramides (5:29)
13. Palais de Cléopâtre (2:37)
14. Le J.T. avant J.C.* (0:48)
15. Bivouac (2:33)

16. Le Secutor* (1:06)
17. Flash-back (1:43)
18. La chorale césarienne*† (2:24)
19. Les jeux du cirque (3:09)
20. Genericus negare*† (3:30)

* morceaux inédits
** contient du matériel inédit
† non utilisé dans le film

Durée totale • 59:23

Close